HomeToposTout sur la salicorne

Tout sur la salicorne

Pour une fois qu’un ingrédient un peu chelou n’a pas fait 3 fois le tour du monde en avion avant de débouler sur Pinterest et dans nos assiettes, la salicorne méritait bien une enquête toute particulière.

Ce « haricot de mer » ou « cornichon de mer » (ses petits noms) pousse spontanément sur nos côtes maritimes françaises (particulièrement dans la baie de Somme ) et les marais salés. Cocorico donc. Malheureusement on ne la trouve pour l’instant que dans quelques boutiques bio bien achalandées ou chez de petits producteurs…

C’est pas tout. Bien que n’étant pas une algue, mais une plante grasse, la salicorne apporte les mêmes bienfaits que ses collègues aquatiques :

  • De l’iode : essentielle pour une bonne santé générale et une thyroïde en pleine forme.
  • Du calcium : pour les métabolismes musculaire, nerveux et rénal ainsi que la solidité des os et des dents.
  • Du potassium : pour l’activation des cellules nerveuses (vous savez celles qui se sont endormies sur un transat cet été…) et musculaire (de même…).
  • Du magnésium : pour la relaxation musculaire et pour la bonne synthèse des omégas 3 et 6.
  • Du phosphore : pour filer de l’énergie dans tout le corps.
  • De la silice : pour une belle peau, de beau cheveux, de beaux ongles et des os costauds.
  • Du manganèse : pour dégager les radicaux libres (et donc préserver sa lumineuse jeunesse) et pour assurer que tous les organes bossent bien dans le corps.
  • Du zinc : aussi pour exterminer les radicaux libres et booster le système immunitaire.
  • Du fer : pour dézinguer la fatigue. Parce qu’on sait que vous êtes déjà crevé après 2 semaines de reprise.
  • De la vitamine A : pour une vision de chat et des antioxydants à gogo.
  • De la vitamine C : pour les antioxydants et l’immunité.

Quoi d’autre ? Elle est aussi très peu calorique, diuritique et dépurative.

Un cocktail explosif pour la rentrée on vous dit*!

Pour la consommer c’est simple : si vous la trouvez fraîche (c’est rare !) rincez-la bien, coupez éventuellement les pieds durs des tiges et plongez-les dans l’eau bouillante pendant 3 minutes. Elle est prête à être consommée telle quelle ou revenue à la poêle façon wok avec de l’ail, du persil et des nouilles soba. Sinon vous pouvez la trouver en bocaux, parfait pour une salade avec des crudités.

Ah vous le sentez ce petit air marin vivifiant ?

* Attention cependant à ne pas dépasser une dose occasionnelle car très chargée en minéraux ses effets pourraient, à trop la consommer, devenir un peu puissants. 

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL