HomeToposAcérola: le plein d'énergie

Acérola: le plein d'énergie

Acérola

Ahhhh, le printemps et ses premiers rayons de soleil qui donnent envie de courir, de chanter, de danseeer. La grande mélodie du bonheur? Eh oui, on aimerait. Sauf que bien souvent, les brusques changements de température entraînent de vilains coups de pompe dont on se passerait volontiers.
On entend beaucoup parler de l’acérola. Ce serait notre allié de choc, celui qui nous donnerait ce petit coup de fouet dont on a bien besoin. Faisons le point.

(Acér) oh la la!
L’acérolier a la belle vie: c’est sous le soleil des Antilles et d’Amérique du Sud qu’il prend racine. Son fruit, aussi exotique que poétique, se fait appeler cerise des Antilles ou cerise des Barbades. Il est bourré de vitamine C, celle que le corps assimile facilement. Et à hauteur de 30 fois plus que l’orange, rien à redire, surtout quand on sait que la vitamine C n’est pas stockée ni synthétisée par l’organisme. Il est essentiel aussi d’en consommer car elle permet une meilleure absorption du fer. Bref, cette petite cerise en a autour du noyau: on l’utilise aussi bien pour réduire la fatigue, lutter contre les refroidissements, l’épuisement nerveux, mais aussi pour stimuler le système immunitaire.

Pas si vite!
Avant d’aller chercher les vitamines au bout du monde, il est bon de se rappeler nos sources locales de vitamine C. Le cassis (et hop un smoothie), la baie d’églantier, le kiwi, le citron, le persil et certains légumes comme les poivrons rouges ou le brocoli (et voilà une salade vitaminée) sont d’excellentes sources de vitamine C. L’acérola ne serait pas un effet de mode, au même titre que les baies de Goji, non? Une alimentation variée et crue peut apporter au corps une quantité suffisante de vitamine C, en prenant par exemple une eau citronnée au réveil, des crudités à midi, puis un fruit cru dans l’après midi. Toujours à distance des repas, comme on l’a déjà dit.

Si ça vous fait vraiment envie…
Voici quelques conseils pour consommer l’acérola. Glissez une demie cuillère à café d’acérola en poudre dans un peu d’eau froide, avant le petit-déjeuner, dans un yaourt ou un smoothie. Attention au surdosage, la poudre peut flanquer de sacrés maux de ventre (ça nous est arrivé avec une cuillère bombée…). Vous la trouverez également sous forme de comprimés. Sachez cependant que le pourcentage d’acérola pure dans les comprimés de mauvaise qualité est assez faible. Le tout, c’est de la choisir impérativement bio et équitable (et oui, l’acérola est un produit exotique).
Le monde appartient à ceux qui sont en pleine forme!

Pssstt: Laissez-vous guider par nos recettes Detox sur Glamour.fr !

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.