HomeToposCette aubergine, on en fait quoi?

Cette aubergine, on en fait quoi?

Sa silhouette dodue de Barbapapa se dandine sur tous les étals cet été. On est d’accord pour adopter l’aubergine, mais on ne sait pas trop quel sort lui réserver… Par ici les idées!

Pourquoi elle est sympa? A condition de ne pas être gorgée d’huile, elle est, comme tous les légumes, peu calorique (35 kcal/100 g cuits). Et elle contient un bon cocktail de minéraux, potassium en tête.

Comment la préparer?
– En caviar, bien sûr. Dans votre four préchauffé à 200°, placez 6 aubergines débarrassées de leur tête (on dit “le calice”) sur une plaque à mi hauteur, recouverte de papier sulfurisé. Laissez noircir de tous les côtés (en tournant les aubergines régulièrement). Puis sortez-les, placez-les dans un sac en plastique, refermez. La vapeur d’eau va décoller la peau.
Laissez les aubergines tiédir puis taillez-les en gros tronçons, placez-les dans une passoire, salez pour qu’elles dégorgent.
Quand elles ont rendu leur eau, placez-les dans le bol d’un mixeur avec le jus d’1/2 citron, 10 cl d’huile d’olive, une gousse d’ail écrasée, quelques feuilles de basilic ciselées, une cuillère à café de pignons et une grosse pincée d’herbes de Provence. Mixez jusqu’à ce que ce soit suffisamment lisse, ajoutez un yaourt de brebis si l’envie vous en dit, re-salez à la fleur de sel pour corriger l’assaisonnement.
– En papeton, comme à Avignon. Il faut d’abord réaliser le caviar ci-dessus (yaourt compris), en ajoutant 5 oeufs bio à la préparation. Une fois le mélange bien homogène, versez dans un moule à cake, lui-même placé dans un plat en verre passant au four, rempli d’eau à mi-hauteur. Faites cuire au bain-marie à 180° environ 1 h.
Pendant ce temps, réalisez une purée de tomates parfumée : plongez dans une casserole d’eau bouillante 4 belles tomates pour les débarrasser de leur peau. Détaillez-les en gros cubes. Faites dorer dans une poêle un oignon émincé dans de l’huile d’olive. Versez les tomates, des feuilles de laurier, de basilic, une pincée d’origan et du sel. Quand cette préparation est un peu confite, ôtez les feuilles de laurier, versez dans un saladier, lissez au mixeur plongeant.
Vous n’avez plus qu’à verser la sauce tomate sur le flan d’aubergine, une fois que celui-ci sera tiède (ou même le lendemain, froid, c’est encore meilleur).
– A la parmigiana (version light). Préchauffez votre four à 250°. Coupez 4 aubergines épluchées en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur, disposez-les sur une plaque du four, à mi-hauteur, recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Saupoudrez de sel. Une fois qu’elles sont dorées (et débarrassées de leur eau – comptez 10 à 15 minutes), réservez. Baissez le four à 200°.
Préparez une purée de tomates comme dans la recette ci-dessus.
Dans un plat passant au four, versez un peu de purée de tomates pour recouvrir le fond. Disposez une première couche de rondelles d’aubergines. Nappez de purée de tomates. Mettez une deuxième couche de rondelles d’aubergines, puis recouvrez de purée de tomates. Et ainsi de suite, jusqu’à épuisement des stocks ! Découpez une boule de mozzarella en très fines tranches, recouvrez les légumes avec, puis saupoudrez de 30 g de parmesan râpé. Placez au four pour environ 15 minutes (10 minutes à 200°, 5 minutes sur position grill).

Les bénéfices
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.