HomeBattlesBattle sirop d’érable vs sirop d’agave

Battle sirop d’érable vs sirop d’agave

L’un fait le bonheur des foodies en quête d’un sucre alternatif soi disant sain, l’autre nous évoque un bon goût de pancakes du dimanche et câline nos oreilles d’un accent québécois. Si les deux ont un super-pouvoir sucrant qui évince sans problème les sucres raffinés, sont-ils si healthy qu’ils le racontent ? On les a opposé sur le ring.

La fabrication :

Le sirop d’érable est un produit 100% naturel, issu de l’extraction de la sève par évaporation.

Le sirop d’agave est, quant à lui, un produit transformé, à partir des déchets de la fabrication de tequila ! L’agave est bouillie à haute température afin d’en extraire le sirop.

1 premier bon point pour le sirop d’érable.

Le bikini-impact :

Le sirop d’érable apporte 261 calories au 100g contre 350 pour l’agave. Pour mémo, le sucre blanc est à 400 calories. Cela dit, on s’enfile rarement 100g de sirop d’une traite.

L’index glycémique du sirop d’érable est à 65 tandis que le sirop d’agave gravite entre 20 et 90 selon la fabrication et la maturité de l’agave. Pas facile donc de s’y retrouver. Le sucre blanc, lui, grimpe illico à 90.

Les deux ont le même pouvoir sucrant, bien supérieur au sucre.

Bien ou-ej les canadiens !

Les types de sucres :

Le sirop d’érable représente le saccharose, le même type que le sucre de canne complet.

Le sirop d’agave, lui, mise plutôt sur le fructose. Le fructose concentré stimule l’appétit par inhibition de l’hormone de la satiété nommée ghréline et se transforme plus vite en graisse de réserve. En gros, il donne envie de boulotter de manière déraisonnable, fait grossir, augmente les risques de maladies cardio-vasculaires et peut provoquer des petits inconvénients de transit.

Belle dérouillée contre l’agave.

L’effet bien-être :

La sentence est rude : l’agave n’apporte rien.

Le sirop d’érable joue de son côté le bon élève avec sa vitamine B2 (énergie), son calcium (os solides, calme, sommeil), son magnésium (contre le stress, les insomnies et la constipation), son potassium (régule la glycémie), son fer (permet le transport de l’oxygène), son zinc (anti-oxydant, régulateur de la glycémie et défenses immunitaires) et son cuivre (anti-infectieux).

La super classe quoi.

Tout est dit. L’agave n’a plus qu’à accrocher ses patins (ça veut dire « jeter l’éponge en québequois…).

*Les infos nutritionnelles ont été dénichées et vérifiées par notre naturopathe de choc : Marie-Alix Bapt.

0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL