HomeToposLes bienfaits des algues

Les bienfaits des algues

Ahhhh, l’océan… Sable fin, lagons bleu Skype, coraux à faire pâlir Némo… Oui, mais surtout: les algues. Pas celles qui vous collent à la patte et qui vous brunissent votre plage cristalline. Celles dont vous allez remplir vos assiettes, parce qu’elles ont tout pour plaire. Dites bonjour aux légumes sous-marins!

Championnes bien-être. C’est vrai, comme ça, ça ne fait pas rêver. Et pourtant, les algues cachent bien leur jeu, planquées au fond de leur océan. Il en existe des centaines de variétés, aux noms tous aussi poétiques les uns que les autres: la laitue de mer, les cheveux de mer, la dulse, la mousse d’Irlande, le spaghetti de mer, la nori, le wakame, l’hijiki, le varech, les laminaires… La bonne nouvelle, c’est qu’on les trouve en magasin, à portée de mâchoire. Elles sont vendues sous différentes formes: sèches, fraiches (à dessaler), ou même en paillettes (à saupoudrer) pour les plus fainéants (dont nous faisons partie).

Pourquoi on les adore? Parce qu’elles font partie de ce qu’on appelle les « superaliments »: des concentrés exceptionnels de nutriments. En l’espèce: antioxydants, Oméga-3, mais aussi vitamines, fer, iode et calcium. Et fibres. Tout ça? Oui. Idéal donc lorsqu’on rentre sérieusement dans les affreux mois d’hiver, que le moral tombe au plus bas et que le ciel se transforme en ennemi. Les carences pointent le bout de leur nez, il faut se reprendre en main. Pensez algues. Et comme si ça ne suffisait pas, des études ont montré qu’elles pouvaient même tuer certaines cellules cancéreuses. Wow. Juste ça.

On en fait quoi ?
Certaines variétés d’algues sont plus faciles à trouver que d’autres. Alors foncez sur celles-ci: la nori, le wakame, l’agar agar. On les déniche dans la plupart des supermarchés bio. En plus, elles ne sont pas particulièrement difficiles à cuisiner. Voici quelques idées de recettes saines et gourmandes:
1. Avec la nori,tentez les makis . C’est un vrai jeu d’enfants (et ça tombe bien, généralement ils adorent ça). Étendez une feuille de nori sur une natte en bambou (à dénicher dans les épiceries asiatiques). Humidifiez vos doigts, et disposez le riz vinaigré et la garniture de votre choix (carotte, concombre, mayo) sur la feuille, puis roulez là. Découpez ensuite le rouleau en 6 ou 8 makis.
2. Une soupe de courge pimentée au wakamé. Épépiner, éplucher et couper la courge en morceaux. Faites-les revenir une minute dans un peu d’huile, puis couvrez-les d’un litre d’eau ou de lait végétal. Ajoutez le piment émietté (ou un morceau s’il est trop piquant) et salez à peine. Faites mijoter dix minutes environ, jusqu’à ce que la courge soit bien tendre. Mixez la soupe et servez! Coupez 3 ou 4 feuilles de wakamé en tout petits morceaux au dessus des bols. Il devient fondant en se réhydratant presque instantanément dans la soupe.
3. En dessert, visez une ‘Panna cotta’ à l’agar agar. Dans une casserole, versez 60cl de lait d’amande avec 2g d’agar agar et 80g de sucre complet. Mélangez et portez à ébullition. Dès les premiers frémissements, remuez au fouet pendant une petite minute. Versez dans des moules en silicone, laissez refroidir quelques minutes, puis placez au frais pendant deux heures, minimum. Pour le coulis de framboises: versez 150g de framboises, 80g de sucre complet, 10cl d’eau dans un blender. Mixez jusqu’à obtenir une purée de fruits onctueuse, puis enlevez les pépins (idéalement). Démoulez les panna cotta et servez-les avec le coulis!

Les bénéfices
Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.