HomeToposConserver ses fruits et légumes

Conserver ses fruits et légumes

Soyons honnêtes. Ce qu’il y a de meilleur en été, c’est bien de se gaver de fruits et légumes frais à la moindre occasion. Seul hic, leur conservation peut s’avérer un tantinet acrobatique quand on ne sait pas y faire. Mode d’emploi pour conserver au mieux ses fruits et légumes pendant la haute saison.

Tri sélectif
Le secret, c’est de s’organiser.
– Il faut d’abord distinguer les végétaux qui se conservent à température ambiante: les pêches, les nectarines, les abricots, les pommes, les poires, les bananes, les melons et les tomates. Ces fruits conservent mieux toutes leurs subtilités gustatives à l’air libre. Bien sûr, quand ils sont bien mûrs, glissez-les au frigo pour les conserver un peu plus longtemps.
– Ensuite, il y a ceux qui préfèrent se planquer dans un endroit frais, sec et sombre. Les pommes de terre, les tubercules (comme la patate douce), l’ail, l’oignon et les cucurbitacées (potirons & co) sont de vrais vampires: la lumière leur donne une couleur verdâtre et la chaleur les fait germer.
– Pour le reste, tout droit dans le bac à légumes du frigo. Les végétaux les plus fragiles sont sensibles à la chaleur et se conservent à merveille au frigo, entre 6 et 8°.

Bonnes pratiques
– Pour optimiser leur conservation: stockez vos végétaux entiers et non prédécoupés.
Gardez en tête que plus vous les faites attendre, plus ils perdent leurs vitamines. Alors achetez peu, mais régulièrement.
– Et maintenant, place au secret des initiés. Certains fruits produisent de l’éthylène, un gaz qui stimule leur maturation et par conséquent, celle des végétaux environnants. Le bon réflexe, c’est de séparer les fruits et les légumes dans le frigo. A chacun son bac! Le top, c’est de placer les fruits produisant de l’éthylène dans un sac en papier, pour retenir le gaz (tomates, bananes, pommes, poires, abricots, mangues et melon).
Du coup, l’inverse est aussi vrai: pour faire mûrir des avocats, collez-les à vos bananes. Kapish?

En toute délicatesse
Pour les plus délicats des végétaux, misez sur un régime tout doux.
– À part les légumes feuilles, comme les salades, ne lavez pas vos végétaux avant de les stocker, car cela accélère leur détérioration.
– Les champignons, les asperges et les herbes aromatiques (notamment la menthe fraîche) sont particulièrement délicats. Enveloppez-les dans un linge humide (pour les herbes fraîches) ou du papier absorbant (pour les asperges et les champignons) avant de les placer au milieu du frigo.
– Un dernier conseil pour la route: si vos bacs sont pleins et que vous stockez vos végétaux sur les étagères du frigo, attention à ne pas les placer trop au fond, au risque de les congeler.

Inspection des cuisines à la rentrée!…

0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.