HomeCrash-testRobinet, je boirai de ton eau

Robinet, je boirai de ton eau

Poison ou panacée, on entend tout et son contraire sur l’eau du robinet… Alors, on la boit ou pas?

– L’eau du robinet, c’est quoi, au fait? De l’eau de source, de rivière, de nappes phréatiques, filtrée, traitée, retraitée, évaluée, mesurée… En moyenne, dans une grande agglomération, elle est analysée plusieurs fois par jour (beaucoup moins dans les hameaux, évidemment). Et elle doit répondre à 56 paramètres de potabilité pour pouvoir être distribuée. La différence avec une eau de source en bouteille? Elle peut être traitée, alors que l’eau de source, qui est tout aussi surveillée, ne peut subir aucun traitement. Par ailleurs, la dureté de l’eau (quantité de calcaire), sa composition en minéraux est variable d’une région à l’autre… On s’en rend d’ailleurs compte quand on se lave les mains au savon (exemple: l’eau dure du bassin parisien détruit la mousse du savon en quelques secondes, là où il faut plusieurs minutes pour correctement rincer ses mains savonneuses dans les Vosges…).

– Mais pourquoi a-t-elle mauvaise réputation? 1. Parce qu’elle a parfois mauvais goût, ou une odeur de chlore. 2. Parce qu’on associe l’eau du robinet aux pesticides et aux nitrates, qui polluent les nappes phréatiques et les rivières de certaines régions rurales (la Bretagne, avec ses nombreux élevages porcins, notamment). 3. Et parce que les carafes filtrantes et les filtres se sont démocratisés. Cela dit, des tests réalisés pour le magazine Que Choisir avaient montré il y a quelques années que les carafes filtrantes, quand elles sont mal utilisées (c’est-à-dire à peu près partout ailleurs que dans les stands de démonstration!), rendent une eau de moins bonne qualité qu’à la sortie du robinet… De quoi relativiser leur intérêt (mais pas leur coût).

– 4 conseils de consommation pour la route : 1. Laissez couler 5 secondes avant de vous servir un verre le matin, pour laisser les éventuels dépôts présents dans les canalisations de votre immeuble s’évacuer. C’est dans les derniers mètres avant votre verre que l’eau peut être polluée… 2. N’utilisez pas l’eau chaude du robinet comme eau de boisson ni comme eau de cuisson – l’eau chaude est un meilleur vecteur pour les germes que l’eau froide. Remplissez carafes et casseroles d’eau froide, faites chauffer ensuite. 3. Pour éviter l’odeur de chlore, faites decanter votre eau dans une carafe en verre pendant 20 minutes. Vous pouvez aussi y mettre un brin de menthe bio, quelques rondelles de concombre bio aussi (très rafraîchissant), quelques gouttes d’antésite, un quartier de citron bio toujours… 4. A la campagne ou dans une vieille maison, dont les canalisations pourraient contenir du plomb, préférez l’eau en bouteille.

Les bénéfices
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.