HomeBattlesKéfir vs kombucha

Kéfir vs kombucha

Cet été, les boissons fermentées ont la cote. Des bouteilles coquettes de kombucha qui crânent sur Instagram et des kéfirs à tous les goûts qui trônent dans les étals réfrigérés des boutiques bio.

Vous commencez à nous connaître. A la Minute Papillon, on s’est demandé : pipeau ou pas pipeau ?

  • A quoi ça sert ? 

Les aliments fermentés ont des propriétés probiotiques. C’est-à-dire qu’en apportant des bonnes bactéries dans les intestins, ils stimulent notre immunité et nos talents digestifs.

Le kéfir comme le kombucha sont donc à recommander à tout un chacun, et particulièrement aux personnes immuno-déficientes ou qui viennent de prendre un traitement antibiotique. Ou tout simplement aux personnes rincées par une année sur les chapeaux de roues.

Jusque là, ex-aequo.

  • La compo

Le kéfir – colonie de bactéries symbiotiques et d’enzymes sous forme de petits grains – se mélange avec de l’eau, du lait, du jus de fruit ou de l’eau de coco. La boisson fermente pendant 24 à 48h. Les intolérants au lactose pourraient même goûter la version au lait car, à l’issue de la fermentation, les sucres du lait (lactose) sont décomposés.

Le kombucha – une souche de bactéries et champignons symbiotiques vivant ensemble collés – se prépare en mélange avec du thé. Le mélange doit fermenter entre 8 et 30 jours. Il est possible d’agrémenter la recettes avec des herbes, du gingembre, des fruits frais…

2 partout.

  • Le goût

Clairement, le kéfir est plus doux, plus sucré en goût et donc plus accessible que le kombucha. Il se mèle discrètement à de nombreuses recettes comme dans les gaspachos froids.

Le kombucha a un goût proche du vinaigre de cidre, il est donc plus acidulé, plus amer.

Avantage pour le kéfir.

  • L’addition nutritionnelle 

En plus d’être plus riche en bactéries que son rival, le kéfir aide à réguler les transits paresseux. Fermenté environ 24h, il est laxatif. Plus de 48h, il devient anti-diarrhéique.

Le kombucha aide à la détoxification du foie et est plus riche en antioxydants (grâce au thé). Il contient également de la caféine contrairement au kéfir.

Bref, pas pipeau. Kéfir ou kombucha, c’est kif-kif : ils ont tout bon et ne sont pas les heureux élus d’une mode farfelue.

Tentez de les préparer à la maison (les souches de base sont dispos dans toutes les boutiques bio) pour ne pas détoxifier également votre porte monnaie…

Cela dit, de là à trinquer à la boisson fermentée à l’heure de l’apéro, on ne va pas pousser !

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL