HomeCrash-testLa pierre d’alun

La pierre d’alun

Aujourd’hui nous accueillons un nouvel ami dans le cercle des rituels cra-cra bienfaiteurs : la transpi. La transpi est notre amie.

Oui, même en plein soleil, lors d’un cocktail de mariage dans une robe en viscose bleu clair…

  • Pourquoi kiffer votre transpi ?

Elle a deux fonctions essentielles :

Un rôle de climatiseur interne du corps. Quand il fait trop chaud dehors (météo) ou dedans (fièvre), elle permet au corps de réguler sa température et de ne pas faire cocotte minute. En gros, il faut choisir entre une tronche rouge tomate et des auréoles sous les aisselles quand les températures grimpent.

Un rôle détox. La peau est la plus grande surface d’évacuation des toxines (sels minéraux, acide lactique, acide urique) à travers les pores de la peau. La production de déchets par l’organisme est normale mais favoriser leur expulsion est essentiel au bon fonctionnement des cellules.

Vous nous voyez venir : adios les produits anti-transpirants ou anti-perspirants (qui resserrent les pores).

  • La pierre d’alun est aussi notre amie ?

Recalée !… par principe de précaution.

A moins de vivre dans un igloo sous-marin, vous avez entendu parler des liens plus que probables entre l’usage de l’aluminium et certaines maladies (cérébrales types Alzeimer ou encore cancer).

La pierre d’alun, constituée d’alu, cause débat pour son potentiel toxique. Certains disent qu’elle ne craindrait rien étant donnée sa structure moléculaire particulière… On est déjà tellement exposés à l’alu (boites de laits infantiles, tubes de dentifrice, canettes…) que la position de la Minute est de dire que, par principe de précaution, on évite d’accumuler et on zappe la pierre d’alun.

En plus elle est astringente et anti transpirante = pas bien, vous l’aurez compris.

  • Va-t-on vraiment vous laisser puer des bras ?

C’était tentant mais non.

Plus safe, plus économique et plus ecolo, on a testé le déo maison. On mélange 100g d’huile de coco bio liquide (donc à température ambiante cet été), 60g de bicarbonate de sodium, 10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale et 10g d’huile essentielle de palmarosa.

Ou alors, si la flemme, on opte pour un déo stick ou bille bio sans alu, comme ceux de Schmidt’s*.

Et pour les cocktails de mariage cet été, optez pour le topless, ça mettra l’ambiance.

*ceci n’est pas une dédicace rémunérée, juste un bon conseil entre amis.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL