HomeFaux amisLa vérité sur les jus

La vérité sur les jus

Alerte !

Depuis que des bars à jus poussent à chaque coin de rue, on n’en perd toute jus-geote.
On évite la cure de sucres et pesticides issus de fruits surchauffés qui n’ont plus rien dans la pulpe.
Rappel de quelques impondérables à connaître dans l’art du jus qui fait – vraiment – du bien.

Les jus, pourquoi c’est bon pour nous 

Les nutriments y sont séparés des fibres*. La digestion en est facilitée (10 à 15 min) et ne fatigue donc pas l’organisme. Résultat : un max de nutriments absorbés par un corps serein.
Un jus n’est pas rassasiant mais extrêmement nourrissant en termes de bienfaits : il nous apporte quasi instantanément enzymes, vitamines, et minéraux.

Le B-A-BA des jus-vores 

  • C’est sans débat : tournez le dos aux jus non bio qui sont des concentrés de substances pas chouettes absorbées d’autant plus vite qu’on les consomme en jus.
  • Choisissez des végétaux de saison et si possible locaux pour qu’ils soient bien frais.
  • Réalisez vos jus maison ou fournissez-vous dans un lieu de confiance. Choisissez-les avec la mention « pressés à froid » (la chaleur tue la plupart des nutriments), sans sucre, conservateurs et colorants. Le must, c’est le jus réalisé à partir d’un extracteur de jus.
  • Limitez les jus de fruits, bourrés de sucres. Et testez les jus 100% légumes. Les jus de légumes, contrairement à leurs confrères sucrés, sont alcalinisants et antioxydants pour contrer l’acidose perpétuellement infligée à notre corps de nos jours.
  • Lavez vos végétaux mais ne les épluchez pas ! Les peaux regorgent d’éléments précieux.
  • Pour absorber la plus forte concentration de bienfaits, dégustez vos jus 20 minutes avant le repas ou 4 heures après.
  • Dans ces conditions, oui aux cures de jus (un ou plusieurs jours) qui permettent au système digestif de se reposer et se détoxifier. Mais ne vous lancez pas dans cette aventure sans demander conseil à un professionnel de santé.

Cap ou pas cap ? 

  • Jus de concombre : diurétique naturel.
  • Jus de carotte : facilite la digestion, régule l’organisme et le métabolisme, booste la résistance aux infections et les apports en vitamines A.
  • Jus de betterave : aide à la synthèse des globules rouges et stimule le système sanguin, régulerait les troubles de la menstruation.
  • Jus de chou (miam) : il a des vertus purgatives, anti-cancer et amincissantes !

Comme ça, ils font pas autant rêver qu’un mojito bien frais… mais ne les sous-estimez pas !

A la vôtre !

* Les fibres sont tout de même essentielles à notre métabolisme. Si elles n’ont aucun rôle nutritif (on les excrète), leur rôle de balai intestinal est important. Les jus viennent donc en complément d’une alimentation comprenant des fruits et légumes entiers au quotidien. 

0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL