HomeRecettes SaléesLe bouillon du 26

Le bouillon du 26

Mais non vous n’êtes pas boudiné.
Quoi que… faites voir ?
On a peut-être un truc pour vous : une recette repentance.
Detox, légère mais bien relevée et riche en textures pour ne pas faire punition post-fêtes.
Une casserole, quelques ingrédients basiques, et un quart d’heure devant vous ?

Les ingrédients (bio) pour 4 personnes : 

  • 1 litre d’eau (filtrée si possible)
  • 1 bouillon bio au gingembre et au curcuma (notre préféré : le bouillon « le tonique » de la marque Beendhi).
  • 2 carottes
  • 2 poireaux
  • Une douzaine de petites fleurettes de chou-fleur
  • 1 bocal de pois chiches
  • 1 radis noir
  • 1 gros verre de quinoa non cuit
  • De la coriandre hachée (congelée, si pas de saison).
  • Huile d’olive, sel, poivre.

Le how-to : 

  • Commencez par laver soigneusement les légumes à l’eau et retirer les extrémités pas clean.
  • Conservez la peau des carottes, mais pelez le radis noir.
  • Faites cuire le quinoa selon les indications du sachet.
  • Coupez les carottes et les poireaux en petites rondelles de 5 mm d’épaisseur et faites-les cuire avec le chou-fleur maximum une dizaine de minutes à la vapeur. Les légumes doivent être cuits mais pas trop fondants.
  • Pendant ce temps faites bouillir l’eau avec le bouillon.
  • Coupez de très fines tranches régulières de radis noir cru (si possible à l’aide d’une mandoline ou d’un robot).
  • Dressez dans des assiettes creuses : commencez par disposer les rondelles de radis noir sur le contour de l’assiette, déposez quelques cuillères de quinoa au fond de l’assiette, ajoutez les légumes cuits et les pois chiches puis versez une quantité de bouillon dessus pour donner un rendu type « minestrone ». Finissez en beauté avec un filet d’huile d’olive et saupoudrez un peu de coriandre hachée.
  • Salez et poivrez selon les goûts.
  • Servez bien chaud.

Et non, pas de reste de bûche nutella-marrons glacés en dessert. Vous alors.

* Article réalisé grâce aux précieux conseils de notre naturopathe de choc Marie-Alix Bapt

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL