HomeToposLe bouleau : élixir de vitalité

Le bouleau : élixir de vitalité

bouleau

Devinette: trouvez ce liquide qui, dès l’arrivée des beaux jours et des premiers rayons de soleil, a tendance à grimper à l’intérieur de son propriétaire jusqu’à jaillir fièrement en ses extrémités. Indice: il est bourré de minéraux.
Réponse: la sève de bouleau, évidemment. Vous pensiez à quoi ?!! Rien de plus printanier qu’une bonne cure, histoire de remettre les compteurs à zéro et d’entamer la saison sur de bonnes bases. Suivez le guide.

Pourquoi on l’adore?
La sève qu’on utilise pour les cures est appelée sève brute, ou minérale. Cette potion magique est connue depuis la nuit des temps pour ses vertus thérapeutiques: on l’utilisait déjà au 12ème siècle pour guérir les ulcères, c’est dire.
La sève de bouleau aide à évacuer les toxines et offre au foie un tout nouveau départ. Et comme cet organe joue un rôle crucial pour la bonne santé générale, il est indispensable de le purifier régulièrement. Bonus, cela permet aussi de régénérer la peau. Et ce n’est pas tout. La sève de bouleau sait aussi drainer et filtrer les déchets qui sont néfastes pour le corps, comme l’acide urique, le sel consommé en excès, les restes de médicaments. Avec ça, exit la rétention d’eau. Enfin, comme elle est très riche en minéraux (calcium, magnésium, potassium, cuivre, fer, zinc), la sève de bouleau permet de donner un bon coup de fouet à l’organisme.

En pratique
La sève de bouleau est récoltée en février, c’est donc le moment idéal d’entamer une cure, à condition de la choisir 100% naturelle, pure, bio et fraîche, of course. Attention aux sèves pasteurisées (non vivantes), aux pseudo-sèves contenant d’autres composants et aux jus de feuilles de bouleau. On trouve de la sève de qualité dans la plupart des magasins bio, l’idéal est de mettre le grappin sur un pack de 5L. Il faut bien la conserver au frigo, sinon elle risque de tourner très rapidement. Comptez 15 ou 21 jours pour la cure, à raison de 1 verre par jour à jeûn. Le top du top est de boire la sève à température ambiante, essayez de préparer votre (grand) verre la veille ou pour les plus têtes en l’air, de la boire quelques minutes après l’avoir sortie du frigo.
Du côté des papilles, pas de mauvaise surprise: le goût de la sève est plutôt neutre.
Pssst: notre conseil de pro, c’est de la garder en bouche quelques secondes avant de l’avaler, cela permet de mieux l’assimiler.

Eh oui… Les arbres renferment bien plus de secrets qu’on ne le pense.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.