HomeRecettes SaléesLe « fourre-z’y-tout » du soleil

Le « fourre-z’y-tout » du soleil

C’est un plat à partager, fondant, généreux et terriblement addictif. Il sent bon les épices du Maghreb et de la Turquie. Il se prépare en 5 minutes chrono.

« Chakchouka » , c’est surtout le nom sexy pour décrire un « fourre-z’y-tout » inratable et triple emploi : planquer les restes, faire manger des légumes aux enfants, épater la galerie.

  • Le principe de base : 

On planque dans une cocotte en fonte (the best) ou une poêle un mélange de tomates grossièrement coupées, de poivrons en petits morceaux, d’oignons émincés et de cumin.

On laisse mijoter quelques minutes le temps que les légumes deviennent fondants. Quand c’est bien chaud, bim on casse des oeufs sur la préparation. On les laisse cuire au dessus des légumes sans casser les jaunes.

  • Le kif : 

Il est possible, même recommandé, d’ajouter à la préparation ci-dessus n’importe quel ingrédient (de saison !) qui vous passe par la tête ou le frigo.

Partez par exemple sur l’idée d’une chakchouka-ratatouille en ajoutant des courgettes et des aubergines (chouette ! elles arrivent bientôt) en cubes.

Une chakchouka-chili-sin-carne avec des haricots rouges.

Une chakchouka-tartiflette-2.0 avec des pommes de terre.

Ou encore une chakchouka-retour-des-bois avec une collection de champignons.

Pas de faux pas possible.

  • La touche finale : 

Des cubes de feta ajoutés à mi-cuisson dans les légumes feront le meilleur effet.

Et ne parlons pas des feuilles de basilic, une partie fondante ajoutée comme la feta à mi-cuisson, et une partie toute fraîche ajoutée juste après la cuisson des oeufs au moment de servir.

Servez à la bonne franquette, direct dans la casserole.

Vous n’êtes pas sur votre canap’ devant Netflix. Vous êtes sur une terrasse face à la mer, sous un parasol.

0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL