HomeCrash-testLe point sur l’açaï

Le point sur l’açaï

Si Kim Kardashian était un fruit, elle serait une baie d’açaï. Pourquoi ? Parce que tout le monde en parle mais personne ne sait vraiment pourquoi. On laisse les it-girls aux tabloïds et on fait le point sur la dernière superfood à la mode, l’açaï. Alors, pur produit marketing ou réel aliment santé ?

 

Carte d’identité
Origine : Amazonie. Aujourd’hui, la production se fait principalement au Brésil.

Descriptif : une baie couleur pourpre, qui ressemble à la myrtille. Elle pousse sur un arbre proche du palmier, appelé l’Açaï.

Goût : rappelle le chocolat, le pruneau ou la noisette, avec une petite note acidulée.

 

Aliment miracle ?
Y’a pas à dire, l’açaï  mérite son titre du superaliment. Très riche en antioxydants, protéines, acides gras insaturés (6 et 9) et vitamines (E et B), la petite baie en a sous le capot. On lui reconnaît sans problème des propriétés toniques, anti-inflammatoires, anti-cholestérol et anti-âge.

Cela étant dit, l’ingrédient miracle n’existe (toujours) pas. Certains revendeurs prêtent des vertus carrément démesurées à l’açaï, vérifiez toujours les étiquettes avant d’acheter. Et contrairement à ce qu’on raconte, l’açaï n’est pas le fruit le plus antioxydant. L’acérola, la mangue, la fraise ou le raisin contiennent par exemple plus d’antioxydants. Les vertus amincissantes qu’on prête parfois à l’açaï n’ont quant à elle jamais été prouvées.

 

Alors, on fait quoi ?
On en achète occasionnellement, pour découvrir le goût, s’amuser en cuisine et profiter de ses bienfaits nutritionnels. Inutile en revanche d’en acheter des tonnes pour en consommer quotidiennement : l’açaï vient de loin et coûte cher. Préférez nos fruits et légumes locaux (fruits rouges, légumes verts…) Au passage, on vous rappelle que pour prendre vraiment soin de sa santé, l’idéal est de trouver un équilibre sain entre une alimentation plaisir et une alimentation variée.
Conseils d’utilisation
L’açaï se trouve sous forme de poudre, de gélules, ou de purée surgelée. Il se marie particulièrement bien avec les bananes, les dattes, les fruits rouges, les laits végétaux et le cacao. Pour décupler ses bienfaits, mélangez le avec du lucuma, de la caroube ou de l’acérola. Conservez votre purée d’açaï au congélateur et la poudre au frigo.
Idées recettes : ajoutez 1 cuillère à café d’açaï dans un jus, smoothie, milkshake, yaourt ou une purée de fruits / saupoudrez la poudre d’açaï sur les salades de fruits ou plats sucrés (voire salés, comme une épice).
Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les points communs entre les tomates et Taylor Swift.

(Non on déconne.)

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.