HomeToposLe pop-corn

Le pop-corn

On vous dit « pop-corn » vous pensez probablement « débandade glycémique au ciné ».

Nous on pense apéros bien épicés entre copains, bonnes soupes des soirs d’hiver, salades insolites…

Pour bien commencer 2019, et parce qu’on a trouvé ça profondément utile, on vous livre le guide des do’s et don’ts du pop-corn.

Le pop-corn c’est quoi : 

C’est du maïs Butterfly, un peu plus petit et coriace que celui que l’on connaît bien. C’est le seul qui fait « pop » quand il se dore la pilule.

Ses intérêts nutritionnels : 

Il peut se targuer d’être une céréale complète puisqu’il conserve toutes les parties de son grain (enveloppe, amande et germe). Et il est sans gluten.

Même si il est moins intéressant que ses amis quinoa ou sarrasin (pour ne citer qu’eux), il dispose de certaines qualités nutritionnelles :

  • Il est riche en polyphénols : antioxydants qui protègent face au vieillissement et aux cancers en luttant contre les radicaux libres.
  • Il fait preuve d’une bonne teneur en fibres : pour le bon fonctionnement du système digestif et pour réguler les pics de glycémie (et donc le coup de pompe).

Attention cependant : le maïs étant l’un des aliments les plus modifiés génétiquement, il est particulièrement exposé aux pesticides et produits phytosanitaires tout moches. Préférez impérativement les grains bio (déjà en pop-corn ou bruts).

Tour de main pour un pop-corn sain et croquant (et pas cramé) :

Comme la vie est mal faite, le pop-corn a perdu une bonne partie de ses bienfaits en étant chauffé à haute température pour faire « pop ».

Parce que vous ne rajoutez pas, en plus, des ingrédients suspects, vous limitez les dégâts en les préparant maison : chauffez une poêle avec 1càs d’huile de coco et 2 grains de maïs « test » qui se sacrifient pour l’occasion. Dès que les 2 grains font « pop », retirez du feu. A l’écart du feu, disposez vos grains de maïs dans la poêle et couvrez. Attendez 30 secondes ainsi puis replacez sur le feu. Les grains doivent faire « pop ».

Les meilleures associations : 

On adore la version salée, au paprika, aux oignons grillés, au parmesan, au cumin et/ou au poivre. A saupoudrer comme des croûtons sur des soupes ou des salades pour ajouter une touche un peu fun. Ou à proposer commac à l’apéro.

En version sucrée, pensez à la cannelle, au sirop d’érable ou à la vanille… qui limitent le sucre raffiné.

A éviter : 

Evitez absolument les boîtes à cuire soi-même. En plus des graisses trans et des saveurs artificielles que l’on a dans les sachets industriels, leurs emballages contiennent des acides carboxyliques perfluorés, bref des agents toxiques, pouvant entraîner problèmes de fertilité voire même (ouch) des cancers (en plus des maladies cardio-vasculaires et des effets bizarres sur le système nerveux).

Les pop-corn du ciné n’ont pas les inconvénients toxiques des boîtes ou des sachets mais ils sont tout de même recouverts de sel ou de sucre. Vous le regretterez sur la plage cet été.

Que votre année 2019 soit pop et en pleine santé.

Peas and love.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL