HomeToposL’urucum

L’urucum

Hâle naturel + grain de peau parfait + fertilité au max + bien-être général + meilleure tolérance aux petits excès en terrasse (tabac, alcool) = on va pas se faire prier plus longtemps et on se rue sur l’urucum.

Quésako :

C’est une graine rouge venant d’un arbuste que l’on trouve au Pérou, au Brésil, en Bolivie ou au Nicaragua*.

D’un orange très vif, elle est souvent utilisée en cuisine pour colorer les plats et les boissons. C’est le cas, par exemple, de certaines fromages comme le cheddar ou la mimolette.

Ses bienfaits : 

Top model sur les anti-oxydants, elle regorge aussi de :

  • Caroténoïdes (500 fois plus que la carotte, excusez du peu !) : pour renforcer la pigmentation de la peau, préparer la peau au soleil, aider à maintenir le bronzage et donner en toutes circonstances un ton plus halé à la peau. En gros, une super alliée pour vous aider à éviter le rouge cramé sur blanc dès les premiers jours de soleil intense.
  • Sélénium : pour réduire les effets néfastes de l’alcool ou des produits toxiques comme les métaux lourds, le tabac…
  • Zinc : pour dérouiller l’acné et booster la fertilité.
  • Du cuivre : pour soutenir le système immunitaire et anti-inflammatoire.

Comment l’utiliser : 

En cure de trois semaines avant l’exposition au soleil. Et on abuse pas sous peine de saturer le foie.

  • En usage interne : 1 càs de graines dans 1L d’huile d’olive ou (mieux) de cameline (pour combiner avec des omégas 3), à utiliser comme assaisonnement quotidien. Ou, plus intense, 1càs de graines dans 1L d’eau à laisser tremper une nuit et à boire dans la journée qui suit, en cure de 3 semaines.
  • En usage externe : mélangez 1càc de graines dans 100ml d’huile de jojoba (excellentissime pour la peau). Laissez macérer quelques jours dans un flacon en verre teinté. Filtrez la préparation avec un filtre à café et versez l’huile dans une nouvelle bouteille en verre teinté.

Attention cependant, ceci ne remplace en aucun cas une protection solaire.

Personne n’est parfait*

On sait, cette petite graine magique vient de loin…bonjour l’empreinte carbone. Mais exceptionnellement, vues ses propriétés ébouriffantes, on a décidé de vous en dire un mot. Si elle vous tente, choisissez-la bien bio et limitez son utilisation à une cure une à deux fois dans l’année, en plus d’une alimentation riche en fruits et légumes, le plus souvent crus et locaux que possible. Nous avons de belles ressources de caroténoïdes chez nos légumes français (carotte, tomate, orange, potiron…).

Toutes les sexy-solutions sont dans la nature.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL