HomeRecettes SaléeMezzés osés

Mezzés osés

Rester dans la zone euro, sortir de la zone euro, rester, sortir… La Grèce est un vrai casse-tête chinois. Mais nous, ce qui nous intéresse vraiment, c’est la cuisine. Et là-dessus, les Grecs en connaissent un rayon.
Pour avoir l’impression de partir en vacances, une seule chose à faire: ramener la Méditerranée dans son assiette.

4 raisons d’aimer la Grèce
#1 Pour toutes ces petites herbes et condiments (menthe, persil, basilic, ail), aux propriétés ultra-antioxydantes. L’ail surtout, est un super-aliment: plusieurs études démontrent son effet positif sur la prévention de certains cancers. Le tout à condition de ne pas le faire cuire plus de 20 mn, pour préserver la qualité de ses composés actifs.
#2 Pour la quantité considérable de légumes peu caloriques et bourrés de soleil qu’utilise la cuisine grecque. Certains, comme le poivron rouge, ont même des propriétés antioxydantes bluffantes.
#3 Pour la feta et le yaourt grec, plus digestes, car ils sont faits à base de lait de brebis et non de lait de vache.
#4 Pour l’huile d’olive et ses arômes enivrants de Méditerranée, à condition de toujours la choisir de qualité, vierge et première pression à froid. On vous aide par ici.

Des mezzés osés
La cuisine grecque est aussi réputée pour ses mezzés: sains, simples, frais. Bon, le hummus, le tzatziki, le caviar d’aubergine, c’est bien beau, mais vu et revu. Voici nos 3 mezzés discrets mais non moins désirables.

#1 Le ktipiti: une variante du tzatziki, avec du poivron, de la feta, du yaourt grec, de l’ail, de l’huile d’olive et du paprika.
#2 La fava: un autre dip à base de pois cassés jaunes, d’oignons, d’huile d’olive, de citron, sel, poivre et persil plat.
#3 La skordalia: une purée de pommes de terre avec de l’ail, de l’huile d’olive, du vinaigre de vin ou de groseille, des poivrons rouges, des olives noires et du sel.

Vivement l’apéro!

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.