HomeToposUne monodiète de raisin pour bien commencer l'automne

Une monodiète de raisin pour bien commencer l'automne

Rien de mieux pour rentrer dans l’automne en beauté qu’une monodiète de raisin. Une question au fond de la salle? Si le vin est considéré comme du raisin?! Ah ah, farceur, va! Trêve de plaisanterie potache, voici le mode d’emploi…

Quelle durée? Si c’est la première de votre vie, commencez par une seule journée. Choisissez-la bien: pas le lendemain d’une cuite, pas la veille d’une fondue savoyarde. Car vos excès des jours qui précèdent ou suivent risquent d’être décuplés par cette journée de cure.

Quels raisins? Des raisins bio, histoire d’éviter de faire une monodiète de pesticides! Rincez-les soigneusement avant de les consommer. Prenez plutôt du chasselas (raisin vert à petits grains et peau très fine), bien digeste. Vous pouvez aussi prendre du muscat, très sucré, mais un peu moins bien toléré. La peau et les pépins se mangent (se croquent, pour être précis), ils vous apporteront des nutriments que ne contient pas la seule chair du fruit: des anthocyanes aux propriétés antioxydantes, de la vitamine E…

Quel rythme? Une petite collation toutes les 2 ou 3 heures, soit 5 ou 6 mini repas dans la journée. Comptez environ 2kg de raisin pour toute la journée. En complément, vous pouvez boire des tisanes (pas de thé, ni café ou excitants), de l’eau faiblement minéralisée à température ambiante, ou même chaude, mais surtout pas sortie du frigo. Fumeur? Evitez au maximum la cigarette ce jour-là.

Quels bénéfices? Ceux d’une détox, la fatigue en moins car le raisin est sucré -cette cure est d’ailleurs totalement contre-indiquée aux diabétiques. On se sent comme lavé, prêt à recommencer tous nos excès (oh ça va, on peut rire, quand même).

Les bénéfices