HomeToposDes assiettes à la noix

Des assiettes à la noix

Attention! Dernier appel! Dernier appel pour les lecteurs avides de soleil, de sable fin et de cocotiers. Décollage à destination de l’assiette la plus exotique de la saison. Elle va vous faire rêver, vous réchauffer, vous ensoleiller. Pourquoi? Parce qu’elle est bourrée de noix de coco, ingrédient aux pouvoirs épatants et insoupçonnés.

L’heure des révélations
Révélation n°1: (l’info qui sert à rien) La plus grosse graine du monde est une variété de noix de coco: la coco-fesses des Seychelles. Pour voir de belles fesses, c’est par ici!
Révélation n°2: la noix de coco possède deux supers atouts, et c’est bien pour ça qu’on l’adore: ses fibres et ses acides gras.

Des fibres à gogo
La noix de coco ne plaisante pas côté fibres. Elle bat à plates coutures les légumes verts comme les épinards ou la laitue, et même les pruneaux (9 g de fibres pour 100 g de noix de coco contre 6 g pour 100 g de pruneaux et 3-4 g pour 100 g de légumes verts). Et à quoi ça sert les fibres? A accélérer et faciliter le transit intestinal, par exemple. Tout ça grâce à leur pouvoir de rétention d’eau qui alourdit les selles. Elles ont aussi un effet rassasiant: les fibres augmentent en volume au contact de l’eau, ce qui procure un sentiment de satiété. On nous a aussi soufflé que les fibres avaient un impact positif sur le diabète de type 2 et sur la prévention des maladies cardiovasculaires. Top, non?

Des acides gras en veux-tu en voilà
La noix de coco et son huile ont longtemps été accusées d’augmenter le taux de cholestérol, à cause de leur taux d’acides gras « saturés » très élevé. En effet, la plupart des acides gras saturés augmentent le mauvais cholestérol sanguin. Mais pas ceux de la noix de coco! Ceux-là, les acides lauriques, sont 100% innocents. Ils permettent d’augmenter le taux de cholestérol HDL, le bon cholestérol, et donc de réduire le rapport cholestérol total / cholestérol HDL. Plus ce taux est bas, moins on risque de maladies cardiovasculaires. Même que l’Université d’Akershus (Norvège) a démontré que les acides gras de la noix de coco améliorent la santé cardiovasculaire. Alors, c’est qui la plus forte?

Nos astuces qui comptent pas pour des prunes
Tout est bon dans la noix de coco: on peut dévorer la chair (fraîche ou séchée puis râpée), boire son lait et même son eau. On peut aussi remplacer le sucre blanc par le sucre de coco, pâtisser avec la farine de coco (sans gluten et pauvre en sucres rapides) et même cuisiner avec l’huile de coco, puisqu’elle résiste aux fortes températures. Une seule condition, il faut acheter l’huile de coco crue et non raffinée pour préserver toutes ses propriétés. Et hop, une recette originale de brownie cru à l’huile de coco.
Notre coup de cœur à nous, c’est l’eau de coco nature bio & équitable de la Maison du Coco (sans aucun sucre ajouté), on vous propose d’ailleurs une recette d’eau détox au citron framboise et romarin. Côté huile, on se rue sur l’huile Vierge de noix de coco bio & équitable de la Maison du Coco et on se cuisine des délicieuses potatoes de patate douce!

Le plus simple pour s’en procurer: aller faire un tour sur nos meilleures courses.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.