HomeBattlesPatate douce VS potimarron

Patate douce VS potimarron

Tiens tiens, paraît-il que c’est bientôt Halloween. Cette année, exit les zombies à la sauce déjà-vu, on mise tout sur un combat sanglant entre deux monstres qui en ont dans le ventre. Dans l’arène, une patate pas si douce contre un grand méchant potimarron. On en salive d’avance.

Côté cuisine, ex aequo
La patate douce et le potimarron ont des saveurs assez proches, légèrement sucrées, avec quelques notes de châtaigne. Ils se déclinent tous deux aussi bien en entrée, qu’en plat ou en dessert.
Petit plus pour la patate douce, qu’on peut manger crue en spaghettis ou en carpaccio. À se damner.
L’avantage du potimarron, c’est que contrairement à la patate douce, on peut manger sa peau et donc zapper l’étape épluchage. En mode cannibale.

Côté nutrition, match nul
Les concurrents sont tous deux aussi excellents l’un que l’autre pour la santé: bourrés de bêta-carotène, riches en vitamines (A, C et B9), minéraux et en potassium. What else?
Coup droit du potimarron. Ok, la patate douce apporte 80 cal et 16 g de glucides pour 100 g. Le potimarron fait bien mieux avec seulement 30 cal et 5,6 g de glucides pour 100 g.
Revers de la patate douce. La patate douce contient plus de sucre que son adversaire mais son indice glycémique est plus bas que celui du potimarron (IG patate douce cuite = 46, IG potimarron cuit = 75).

Joker
L’argument du « local » fait raffler de peu la victoire au potimarron. La patate douce est principalement cultivée dans les régions chaudes et tropicales. Le potimarron, lui, pousse un peu partout en France. Il frime souvent sur les étals des marchés entre octobre et janvier.

Bon ok, peu de frissons mais une bonne dégustation!

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.