HomeToposPour ne plus jamais puer du bec

Pour ne plus jamais puer du bec

Note au lecteur : la news qui va suivre est particulièrement cracra. On n’a peur de rien.

Révélation cracra n°1 : pourquoi pue-t-on du bec ? 

Surcharge alimentaire, dîners trop lourds, alimentation trop riche en graisse, en produits laitiers, en alcool, consommation de tabac, excès de plaque dentaire ou mauvais métabolisme des glucides : la mauvaise haleine (accompagnée de ballonnements, gaz et cette satanée bouche pâteuse du matin) est le symptôme d’une surcharge du foie. La médecine chinoise l’assimile également à la frustration et la colère refoulée.

Révélation cracra n°2 : pourquoi se laver les dents AVANT le petit dej’ ?

La bouche est la porte d’entrée des bactéries et premier lieu de digestion grâce à la super-enzyme digestive dite amylase dans la salive. Plus on mâche, plus on salive, et donc mieux on digère.
C’est pas tout : les mucines de la salive (protéines) enveloppent les dents et les gencives d’un film protecteur contre les bactéries. Une fois capturées, ces bactéries sont éliminées par les anticorps de la salive.
Le hic, c’est que quand on dort on salive moins. Du coup toutes les bactéries en profitent pour danser la zumba dans l’ambiance bien moite de la bouche.
Bref, pour évacuer toutes les bactéries indésirables et non pas les ravaler (ouh miam), il est impératif de se brosser les dents au réveil, même avant de boire un verre d’eau, et de pratiquer l’oil pulling.

Révélation cracra n°3 : autres tips anti haleine d’âne

  • Boire au réveil un verre d’eau tiède avec un filet de citron et du gingembre frais
  • Dîner tôt et léger
  • Consommer de l’artichaut (pour soutenir le foie) sous forme liquide ou en extraits (en boutiques bio)
  • Manger amer : endive, chicorée, pissenlit
  • Rendre visite à son dentiste adoré pour un détartrage et un check up caries.

Hhhaaahhh.

Les bénéfices
Article précédent
Article suivant
0 commentaires

METTRE SON GRAIN DE SEL