HomeToposTout savoir sur les produits allégés

Tout savoir sur les produits allégés

Il y a les « allégés », les « light », les « minceurs »… Dans les rayons du supermarché, c’est carrément le défilé des appellations toutes plus légères les unes que les autres… Et souvent trompeuses ou imprécises. On vous dit franchement quoi penser des produits allégés et s’il faut oui ou non les intégrer pour une alimentation saine et équilibrée.

Du côté de la loi

Selon la loi, un produit ne peut être dit « allégé » que si sa teneur en nutriments ou sa valeur calorique est réduite d’au moins 25% par rapport au produit de référence. Cela étant dit, la législation n’impose pas que le produit soit allégé en tout. Un produit allégé peut donc être seulement allégé en sucres, en sel, en matières grasses ou en calories. Ce qui est réduit doit donc être précisé sur l’emballage.

Le hic

Un produit allégé n’est donc pas forcément moins calorique que son produit de référence. Il est possible que sa teneur en sucre soit réduite par exemple, mais cela ne veut pas dire qu’il contient moins de matières grasses. De plus, pour palier l’allègement en sucre, sel ou matières grasses, les industriels ajoutent souvent des additifs chimiques comme des édulcorants, des épaississants, des colorants, des conservateurs… afin que le produit allégé ressemble le plus possible à son produit de référence. Notons tout de même l’apparition d’additifs naturels, comme la caroube et la gomme de guar en guise d’épaississant ou la stevia pour remplacer l’aspartame.

Les habitudes à prendre

Certains produits restent intéressants. Vérifiez bien les emballages et boycottez les produits aux listes d’ingrédients interminables et aux termes compliqués. Exercez-vous à reconnaître les produits les plus naturels possible, comme les yaourts nature classiques, lait ½ écrémé nature, produits « sans » sel… Attention aux termes « light », « léger », « minceur » … qui ressemblent à « allégé », mais qui ne sont pas soumis à la même législation. Les industriels en profitent et utilisent ces qualificatifs pour afficher leurs produits sur le marché de l’allégé, sans en être vraiment… et justifier des prix plus élevés (les produits allégés coûtent en moyenne 20% plus cher que les produits classiques).
Surtout, ne misez pas tout sur les produits allégés. Vouloir manger moins sucré et moins salé c’est bien, mais les produits allégés sont loin d’être indispensables (relisez nos articles « Par quoi je remplace le sucre ? » et « détox de sel » ). Côté matières grasses, optez pour les bons gras, qui sont essentiels à notre santé (« Vive le gras »).

Bref, les produits allégés, pourquoi pas… À condition de bien les choisir. On ne le dira jamais assez, favorisez la qualité avec des produits bruts, bio, locaux, de saison et cuisinez un peu, en suivant nos conseils nutritionnels.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.