HomeToposLe point sur les purées d’oléagineux

Le point sur les purées d’oléagineux

Bonne nouvelle: aujourd’hui, c’est la Chandeleur. Mauvaise nouvelle: on rempile sur le sempiternel duo beurre/confiture. Sauf si vous mettez le grappin sur les purées d’oléagineux. Bien sous tous rapports, elles sont ultra gourmandes et tout aussi saines. Non, ce n’est pas une blague.

Qu’est ce que c’est? Les purées d’oléagineux sont faites à partir de fruits secs, de graines rôties ou séchées. Amande, noisette, sésame, pistache, noix de cajou… L’embarras du choix ! Le plus souvent, dans le commerce, les fruits ou les graines sont broyés à basse température pour ne pas perdre leurs nutriments. S’ils sont bio, ils ne contiennent pas de colorant, conservateurs ou additifs stabilisateurs (ha! On comprend mieux pourquoi l’huile remonte à la surface; il suffit de mélanger pour retrouver une texture homogène).

Tous leurs bienfaits. On ne va pas se mentir, les purées d’oléagineux sont caloriques, évidemment. Une cuillère à soupe (25/30g) contient près de 160kcal. Pas de panique, ce sont de très bonnes graisses insaturées. Parfaites donc pour ceux qui veulent réduire leur consommation de matière grasse animale (les graisses saturées). Comme si ça ne suffisait pas, ces petites bombes de purées sont aussi bourrées de protéines. Les graines ou fruits dont elles sont issues sont les végétaux les plus riches en protéines (12 à 26% du total en général), qui ont l’avantage d’être hautement assimilables par l’organisme.

Notre Top 3.
La purée d’amande: de toutes les purées d’oléagineux, c’est la plus neutre en goût. Blanche, elle remplace parfaitement le beurre. Si elle est complète, elle sera plus prononcée et granuleuse. Jackpot, c’est la plus riche en protéines (26% au total) et en magnésium. Par ici notre recette de madeleines matcha-amandes.
La purée de noisette: forte en goût, elle est idéale pour remplacer les pâtes à tartiner traditionnelles.. Logique, quand on sait que le N u t e l l a est fait à partir de purée de noisette et de cacao (et de sucre et d’huile de palme, aussi). Petit bonus, elle est fortement antioxydants. Allez zou, on se lance: on fait soi-même sa pâte à tartiner maison.
La purée de sésame: elle peut être blanche, semi-complète, complète ou noire. Légèrement amère, elle se marie parfaitement avec les préparations salées. On aime sa richesse en fer, zinc et magnésium. Recette de houmous par ici.

A vos paniers. On en trouve facilement dans les magasins bio, mais le must reste encore de les faire soi-même. Il suffit de laisser tremper les fruits secs dans de l’eau claire une nuit, puis de les broyer finement le lendemain au blender (idéalement un blender assez puissant pour obtenir une texture fine et onctueuse). Laissez simplement un temps de latence entre les broyages pour éviter que la purée ne chauffe et perde ainsi de ses nutriments. A conserver au sec, dans un bocal en verre hermétique.

En résumé, une sacrée bonne excuse pour se refaire une tournée de crêpes. En attendant l’année prochaine.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.