HomeTopos3 règles pour bien digérer

3 règles pour bien digérer

3 règles pour bien digérer

Vous mangez bien? Des aliments super variés et de trrrrès bonne qualité? Bravo. On a presque fini notre boulot. Mais… Est-ce que vous digérez bien? Parce que si la digestion se passe mal, les nutriments sont mal assimilés. Et dans ce cas-là, c’est presque inutile de bien manger.

Le BA-Ba: Les grandes catégories d’aliments n’ont pas les mêmes compositions chimiques. Les céréales, c’est pas la même chose que la viande. Ni que les fruits et légumes. Logique. Du coup, leur digestion et leur assimilation par l’organisme ne suivent pas le même processus. Logique bis.

Allez, c’est pas bien compliqué. Voici deux-trois do’s & dont’s qui limitent la casse.

DON’T: Manger un fruit en fin de repas.
DO: Consommer les fruits au petit-déj ou en collation.

Les fruits ont une digestion plus rapide que les autres aliments. Ils passent par l’estomac sans y rester et sont direct digérés dans l’intestin grêle. S’il est mangé en fin de repas, le fruit va rester bloqué dans l’estomac avec le reste du bol alimentaire et fermenter (= sécréter du sucre puis de l’alcool), troublant ainsi la digestion. La règle? 30mn avant ou 3h après.

Bon, et concrètement?
– Si vous tenez trop à votre fruit en dessert, optez pour une compote de pommes (cuites). Plus digeste car la cuisson aura rendu les fibres plus solubles, voire gélatineuses.
– Et éventuellement: mélangez les fruits avec des oléagineux, des fruits secs, des huiles végétales, voire des crudités. Foncez donc sur les miam-ô-fruits, green smoothies et autres salades de fruits. Ça laisse quand même le choix.

DON’T: Associer protéines fortes (= viandes, volailles, poissons, œufs, fromages cuits) et farineux forts (= pain, pâtes, riz, avoine, orge, blé, maïs).
DO: Associer soit des protéines fortes avec des amidons faibles (= biscottes, flocons de céréales, châtaignes, pommes de terre, patates douces). Ou l’inverse, farineux forts avec protéines faibles (= légumineuses, oléagineux, algues, champignons, pousses de soja, tofu).

Au passage, quelques exemples d’associations qui marchent bien: riz + lentilles, champignons + pâtes, ou encore poisson + pommes de terre, patate douce + volaille. Le plus simple reste de choisir une dominante (protéines ou céréales) puis de l’accompagner avec beaucoup de légumes.

DON’T: Dévorer une salade melon-parme-tomate (désolé).
DO: Consommer le melon, la pastèque et le miel seuls et en dehors des repas.

Ces trois aliments sont un peu particuliers et doivent vraiment être dévorés en solo. On explique tout par ici.
En revanche, commencer un repas par une entrée crue permet à l’organisme de «se préparer» au reste du repas et facilite la digestion.

Vous: 1 – Mal de ventre: 0.

 

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.