Snacking sain

16h33, gargouillis dans l’estomac, méchante envie de dévaliser le distributeur. Stooooop! On vous donne le mode d’emploi du goûter équilibré qui ne vous fera pas zapper le dîner.

Les règles d’or
Quand le petit creux débarque, patientez une quinzaine de minutes avant de manger, histoire de voir si la faim passe. Il s’agit peut-être d’une simple envie de grignoter. Ou même de soif: servez-vous une tisane ou un grand verre d’eau pour en être sûr.

Organisation first
À la maison, blindez vos placards de snacks sains, pour ne jamais être à court. Exit les goûters super sucrés à indice glycémique astronomique, privilégiez les collations rassasiantes, à indice glycémique bas. La meilleure manière pour passer à côté du pic de glycémie et du petit creux fatal 1H après.
Pour un goûter vraiment healthy, privilégiez les oléagineux (amandes, noix, noix de cajou, noix de macadamia… que des bons gras), les fruits secs (raisins, abricots, figues…), pourquoi pas du chocolat noir (70% minimum) et évidemment les fruits frais pratiques à transporter (pommes ou clémentines).
Créez votre mélange maison et glissez le tout dans un mini tupperware ou un bocal en verre pour l’emporter avec vous. Oléagineux et fruits secs font toujours bon ménage.
Nos combos préférés: noix de cajou + noisettes + abricots secs ou noix + amandes + figues séchées. Sinon, optez pour un sachet en plastique refermable pour balader un fruit frais ou un petit sandwich sans en mettre partout. Notre sandwich préféré: pain essène + purée de cacahuète + rondelles de banane. Aussi sain que bon.

Tranquille Emile
OK, un bon goûter permet de ne pas craquer à 19H sur du pain ou des chips. Mais l’idée est de garder tout de même de la place pour le dîner. L’idéal en quantité, c’est: un fruit et une petite poignée d’oléagineux (pas plus!), OU 2 poignées d’un mix d’oléagineux et de fruits secs, OU une petite tranche de pain.

Et voilà. Paré pour la fin d’après-midi.

Article précédent
Article suivant
Latest comment