HomeToposLes bons ustensiles

Les bons ustensiles

Aujourd’hui, on vous fait passer le test à poêle. Prêts?
C’est quand la dernière fois que vous avez acheté une poêle? Si vous mettez plus d’une minute à trouver, c’est que ça fait trop longtemps. Arg… Pour cuisiner sain, il ne suffit pas de manger sain. Il faut aussi s’entourer de bons ustensiles de cuisson, sans danger pour la santé.

Aller simple vers la poubelle
Les matériaux à bannir sans hésitation:
– Le PTFE. Commercialisée sous le nom Téflon, cette molécule est utilisée dans presque tous les revêtements antiadhésifs de poêles. Elle est non toxique à basse température. Mais dès que le thermomètre grimpe aux alentours de 230°, elle commence à émettre des produits toxiques. Et au delà de 350°, les émissions peuvent être mortelles pour les oiseaux, et pas franchement innocentes pour les humains, puisqu’elles peuvent créer les symptômes de la grippe. Dans le doute, zappez-les.
– En seconde position sur la liste des molécules à bannir, on trouve le PFOA, ou acide perfluorooctanoïque. Elle est présente dans les poêles avec un revêtement antiadhésif (pour faire tenir le Téflon) mais aussi dans les emballages alimentaires qui passent au micro-ondes. Aux Etats-Unis, le PFOA est déjà classé toxique et cancérigène. Son interdiction y est prévue pour 2015.
– Enfin, chassez le bisphénol A. Ce composé chimique aux effets toxiques pour la santé est interdit en France depuis 2015 dans tous les contenants alimentaires (emballages en plastique, canettes, boites de conserve).  Attention, vous pouvez encore en trouver dans vos placards. Pour l’identifier, traquez sur les emballages, les codes 7 ou PC et 3 ou PVC.

Les meilleures cocottes
Dans le top 3 des meilleurs matériaux pour cuisiner, toutes catégories confondues, on trouve:
– La fonte. C’est une valeur sûre, et en plus, un produit durable. Aucune substance toxique à l’horizon. Seul bémol, c’est assez lourd, et plutôt cher. Une seule condition, choisissez-la naturelle, c’est-à-dire sans revêtement du genre fonte émaillée, fonte en aluminium, fonte avec des PTFE ou pierre volcanique.
– L’inox, une matière solide et inoxydable, très facile à entretenir. Elle a tout bon, puisqu’elle permet une cuisson sans graisse, ne contient aucun risque de transfert d’aluminium, aucune matière toxique, elle est durable et moins coûteuse que la fonte. Pour l’environnement, mettez le grappin sur de l’inox d’origine recyclée.
– Les revêtements à base de céramique: le mieux, c’est d’éviter tous les types de revêtement, car à la moindre rayure, des substances chimiques peuvent venir contaminer les aliments. Mais il existe des revêtements à base de céramique, l’alternative « verte » au Téflon, qui sont sans PFOA et assez résistants.

Le cas des emballages en plastique
Honnêtement, mieux vaut éviter le micro-ondes, réputé pour avoir des effets néfastes sur la nourriture qu’il réchauffe. On vous en reparlera bientôt. En attendant, veillez à toujours ôter les emballages et réchauffer les aliments dans des plats en verre pour éviter la migration de matières chimiques (type bisphénol A) vers les aliments. Enfin, pour éviter de dessécher les aliments, rajoutez 1 cm d’eau dans le fond du récipient et couvrez avec une assiette en verre ou à défaut, un film micro-ondable sans bisphénol A (ces films sont identifiables grâce au logo que l’on trouve sur chaque emballage: un triangle composé de 3 flèches et d’un chiffre: 2, 4 ou 5).

Après tout, vos fourneaux aussi méritent le meilleur.

Article précédent
Article suivant
0 commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.